Besoins d'aide ?

Utilisation d’un échafaudage : les consignes de sécurité

La plupart des accidents observés lors d'opérations à haute altitude sont dus à deux raisons:

  • Chute d'échafaudage
  • L'effondrement de l'échafaud lui-même.

Pour éviter les accidents, certaines instructions doivent être suivies et des mesures appropriées doivent être prises en cas de panne de l'équipement:

  • L'échafaudage ne doit pas être changé.
  • Les conditions météorologiques doivent être bonnes: ni pluie ni vent.
  • La charge admissible ne doit pas être dépassée.
  • Ne montez pas sur l'échafaudage, considérez uniquement la plate-forme comme un établi.
  • Vérifiez qu'il n'y a pas de cordon d'alimentation près du haut de l'échafaudage.
  • Si possible, l'échafaudage doit être fixé par le haut.
  • Il est nécessaire de remplacer les pièces défectueuses.

Les quatre normes d'échafaudage les plus courantes

Le choix de la structure la plus appropriée peut éviter les accidents de travail courants dans le secteur de la construction.

1. La NF P 93-520

Elle correspond aux échafaudages roulants préfabriqués de faible hauteur :
Hauteur maximale de 2,50 mètresSurface :
< 0,8 m² : 150 kg
0,8 et 1 m² : 200 kg
1 m² : 200 kg / m²

2. LA NF EN 1004

Elle correspond aux échafaudages roulants en général. Il existe deux classes :
classe 2 : 150 kg / m²
classe 3 : 200 kg / m²
La hauteur de travail maximale est de 8 mètres à l’extérieur, et de 12 mètres à l’intérieur.


Assurer la sécurité sur un échafaudage

4 points pour assembler correctement l'échafaudage

Veuillez suivre nos recommandations pour assurer une installation correcte. Vous éviterez de nombreux dangers, notamment les intempéries sur les chantiers

  • N’assemblez pas des éléments provenant de différents échafaudages
  • Vérifiez que le sol supportera le poids de la structure. Si le sol est meuble, pensez à installer l’échafaudage sur un support tel qu’un plancher.
  • Dans le cas des échafaudages professionnels, les personnes qui assemblent cette structure doivent être formées dans ce domaine.

  • Prêtez attention à la distance avec les lignes électriques :

  • Moins de 50.000 V : 3 mètres minimum
  • Plus de 50.000 V : 5 mètres minimum

Échafaudage ou échelle : les risques et la réglementation

On peut dire que l'échelle est avant tout un moyen d'entrer dans le poste de travail à haute altitude.
Cette description permet généralement d'éviter de nombreux accidents.
Quant aux échafaudages, ils restent le principal atout pour des opérations en haute altitude réussies et sûres.


Les différents types d’échafaudage

Il existe en fait plusieurs modèles d'échafaudages.

Les échafaudages fixe
Les échafaudages roulants
Les échafaudages suspendu

Comme son nom l'indique, les échafaudages fixes sont rivetés au mur ou au sol. Il est très courant chez les professionnels du domaine industriel, il a différentes tailles et peut s'adapter à différentes hauteurs. En principe, il est fixé par une plaque ou un vérin, la stabilité de la plate-forme est donc la meilleure. On a alors un échafaudage mobile ou roulant très flexible, sa structure est la même que l'échafaudage, mais seulement il est mobile et s'intègre facilement dans tous types de structures. Enfin, l'échafaudage suspendu n'a pas de support au sol et est directement fixé au bâtiment grâce à un système de poulies pour les tâches nécessitant un mouvement vertical, comme le nettoyage des fenêtres ou la couverture du toit.


Comment monter son échafaudage ?

L'échafaudage se compose d'éléments de base, mais selon le type de chaque élément, d'autres éléments peuvent être ajoutés. Ensuite, vous devez faire attention à la structure du sol pour éviter tout risque de renversement de l'échafaudage.


Les éléments de base de l’échafaudage :

L'échafaudage est d'abord constitué d'un cadre qui peut être en métal ou en bois. Les échafaudages en bois sont de moins en moins nombreux et les tuyaux métalliques sont les plus largement utilisés pour les échafaudages. Afin d'assurer la protection des travailleurs, le tube horizontal forme un garde-corps.
Ensuite, il existe des plates-formes conçues pour accueillir les travailleurs pendant le travail. Ces plates-formes peuvent également être en métal ou en bois, généralement en contreplaqué épais, pour supporter le poids des travailleurs. L'échelle peut conduire à différents étages de plate-forme et d'échafaudage.


Les éléments supplémentaires

Lorsque la hauteur est suffisamment élevée, un stabilisateur est nécessaire pour assurer la sécurité. Pour les échafaudages fixes, une fixation au cadre doit être prévue pour le maintenir en place. Pour les échafaudages mobiles, les roues peuvent être déplacées selon les besoins.


La façon de monter un échafaudage

Pour les échafaudages, vous devez partir de la base. N'oubliez pas de vérifier si le sol est trop lâche, afin de ne pas voir le danger de chute de l'échafaudage. Pour les sols boueux et meubles, prévoyez de niveler le sol avec du gravier pour une meilleure stabilité. Placez également un plancher sous chaque pilier. Ensuite, fixez chaque élément étape par étape afin que la base puisse supporter toute la structure. Commencez toujours par le bas.
Pour les échafaudages fixes, l'échafaudage doit être attaché au bâtiment lors de la montée à l'étage. Pour les échafaudages mobiles, des stabilisateurs doivent être installés immédiatement pour le fixer lorsque la distance dépasse 2 m.